Conférences 2021: ‘’Mes années de conflits’’ et vivre avec le trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Vendredi 8 octobre

Chicoutimi

Salle Murdock

10 heures 30

Marc Bergeron, photographe (Cplc retraité des FC)

‘’Mes années de conflits’’ et vivre avec le trouble de stress post-traumatique (TSPT).

J’ai gradué du CÉGEP de Matane en Art et Photographie en 1981. J’ai joint les Forces armées canadiennes et 1984 comme photographe à Halifax. J’ai été envoyé en mer comme photographe pour les forces navales de l’OTAN en 1987-88 pour une durée de 12 mois. Mon premier photoreportage a été présenté dans le Globe and Mail de Toronto dans l’édition spéciale du week-end (29 août 1987). Par la suite, retour à Halifax et transfert à la Section MOPIC d’Ottawa en 1989. À l’aube de la fin de la guerre froide, une bonne partie de la section devient Combat Caméra avec les affaires publiques. Le mandat s’élargit et je suis envoyé dans les Émirats Arabes pour la Tempête du désert en 1990. Mon mandat était de couvrir les hostilités. J’ai donc couvert les différents endroits où le Canada était impliqué : Bahrain, Qatar, Arabie Saoudite. Quand la guerre au sol a commencé, je suis allé couvrir l’hôpital de campagne à Al-Quasumah, ensuite le camp de prisonniers en territoire non connu. De retour au Canada, j’ai été diagnostiqué du trouble de stress post-traumatique (TSPT

« My Years of Conflicts » and living with post-traumatic stress disorder. Marc Bergeron (retired CF MCpl)

I graduated from CÉGEP de Matane in Art and Photography in 1981. I joined the Canadian Armed Forces and 1984 as a photographer in Halifax. I was sent to sea as a photographer for the NATO naval forces in 1987-88 for a period of 12 months. My first photo report on these was featured in the Toronto Globe and Mail in the week-end special (August 29, 1987). After that, I was subsequently returned to Halifax and transferred to the MOPIC Section of Ottawa in 1989. At the dawn of the end of the Cold War, much of the section became Combat Camera with public affairs. The mandate is widening and I am sent to the Arab Emirates for the Desert Storm in 1990. My mandate was to cover hostilities, so I covered the different places where Canada was involved: Bahrain, Qatar, Saudi Arabia. When the war on the ground began, I went to cover the field hospital in Al-Quasumah, then the prison camp in unknown territory. Back in Canada, I was diagnosed with post-traumatic stress disorder.

X